Crise sanitaire : impact sur la diffusion de concerts

publié le 28/04/2022    
Un état des lieux des programmations et annulations en Hauts-de-France, en fonction des protocoles Covid-19 de septembre à décembre 2021 et de janvier à mars 2022.

Contexte de l'enquête


Complémentaire à la première étude d"impact réalisée par Haute Fidélité au 1er trimestre 2020, elle vise à dresser un état des lieux de la diffusion en région Hauts-de-France, suite aux mesures gouvernementales intervenues début janvier 2022 (interdiction des concerts debout, retour des jauges limitées dans les salles de spectacles). Elle n’a donc pas vocation à être exhaustive, ou définitive.

Ses principaux objectifs

  • Donner à voir la situation des acteurs des musiques actuelles en Hauts-de-France face à une crise sanitaire dont les effets se prolongent.

  • Faire remonter leurs besoins et attentes dans une période encore incertaine.


Quelques précisions méthodologiques


Les résultats présentés se basent sur un questionnaire adressé aux acteurs de la filière musiques actuelles, adhérents de Haute Fidélité. Il a été diffusé via le logiciel GIMIC, du 18 janvier au 1er mars 2022.
Le questionnaire s'articule autour de deux périodes d'activité, à des fins comparatives : une période de contraintes allégées (septembre à décembre 2021), et la seconde de retour à des restrictions plus sévères (janvier à fin février 2022).
 
Malgré un taux de réponse assez bas, et les difficultés des répondants à apprécier la situation de leur structure dans ce contexte d'incertitudes durables, certaines tendances se dessinent et apportent un éclairage sur l'impact de la crise sanitaire sur la filière des musiques actuelles.
 
Pour plus de lisibilité, toutes les valeurs ont été arrondies à l'unité.
 




L'enquête et ses résultats: