Quand les formes d'ondes deviennent identité graphique

publié le 18/01/2021    
Nous avons travaillé avec l'artiste mauca pour développer une série de visuels : complément à notre charte graphique, ces travaux illustreront notamment nos publications et ont été créés à partir... de musique !
La double passion pour la musique et le graphisme de Mauca l’a poussée à réaliser un mémoire sur les connexions entre ces deux disciplines, mettant en avant l’inter-dépendance de ces formats d’expression artistique : clip vidéo, mapping et lumières sur scène. Dans cet inventaire, Maureen évoque particulièrement la synesthésie, ce phénomène neurologique rare, qui fait s'associer et se lier les sens.
Si 4% de la population peut écouter une couleur ou visualiser un son, pourquoi ne pas explorer cette piste pour développer l’univers graphique de Haute Fidélité, pôle des musiques actuelles en Hauts-de-France ?!



Les expérimentations visuelles autour de la musique entamées par mauca en 2016 n’ont eu de cesse de s’étendre : dérivée du collage (sa technique de prédilection pour constituer des languages visuels architecturés et colorés), elle développe la manipulation d’une perturbation numérique (glitch) à l’aide d’ondes sonores pour réaliser un pont parfait entre audio et image.
Il s’agit ici d’utiliser les modulations en fréquences de fichiers sonores préparés, afin de les rendre visuellement organisés, tout en laissant une grande part à l'exploration et à l'inattendu. Un procédé artistique et technique qui donne à voir du son !

« Je brouille les ondes et déstructure les données pour créer des failles numériques : une sorte de point de contact bien particulier entre les deux mondes fascinants que sont l’image et le son. »

Afin de créer une base intéressante à exploiter, mauca laisse Photoshop de côté pour commencer et se tourne vers le logiciel libre d’édition sonore Audacity. Elle y compose de la musique de manière totalement détournée, en perturbant minutieusement les fréquences afin d’obtenir des rendus numériques extrêmement variables. En générant ainsi des atmosphères visuelles, elle se trouve libre d’exploiter des interférences, qu’elle peut altérer avant de les transformer en pures données numériques.

Ainsi en associant l’idée de collage organique, du glitch numérique pixelisé, et de la synesthésie, le résultat propose une série de cartons graphiques qui agrémenteront les publications et documents de communication du pôle. En faisant voir la musique, mauca a réalisé un travail qui cristallise communication visuelle et passion de la musique, une série graphique aussi douce que technique pour illustrer nos documents, mais aussi un canevas coloré composé d’ondes sonores cachées en plein jour. Un jour peut être nous pourrions dévoiler le son secret de ces visuels spécialement élaborés pour la filière musicale et Haute Fidélité.


 


Recherche

↪  



SUR D'AUTRES SUJETS


#radios #observation #études

Lancement d'étude : les radios associatives en Hauts-de-France



#festivals #covid #appui

Quel horizon pour les festivals des Hauts-de-France ?



#formation #audiovisuel

Les Grandes Formes : Musique à l'Image



#informations #ressource #intermittence

Semaine de l'intermittence en avril